Charcuterie corse n°1 : Le Lonzu

Charcuterie corse n°1 : Le Lonzu

La charcuterie en Corse est inévitable et une véritable tradition. Il y a de nombreux produits de charcuterie en Corse. Nous allons donc commencer par le plus connus et non le moins bon (tout est bon en Corse de toute manière 😉 ). Pour le premier article sur la charcuterie corse nous débuterons sur le Lonzu (prononcer Lonze). On retrouve une autre orthographe un peu partout qui est Lonzo mais cela n’est pas utilisé pas les insulaires.

Fabrication du Lonzu

Le Lonzu est fabriqué à partir des parties maigres du cochon, c’est plus précisément le filet de porc qui est séché. Le meilleur Lonzu sera celui fabriqué à partir de viande de porcs qui se nourrit exclusivement en châtaigneraies ou chênaies. Les cochons qui se nourrissent de glands et de châtaignes seront à l’origine de charcuteries traditionnelles de grande qualité. Le Lonzu est obtenu à partir de viande dorsale du cochon auquelle on aura pris le soin de laisser un peu de gras en couverture. Chaque porc donne 3 à 4 Lonzi, les morceaux de viande sont enfouies dans le sel durant 5 à 7 jours puis brossés et dessalés si besoin.  Les morceaux de porc sont lavés au vin, séchés et roulés dans du poivre concassé ou moulu.

Comment reconnaitre un Lonzu de qualité ? En premier lieu, le Lonzu est fabriqué l’hiver et commercialisé au printemps, les meilleurs partent donc très vite. Il est courant de retrouvez des lonzi de qualité moyenne voir pas du tout fabriqué en corse sur les marché durant la période estivale. Le lonzu ne doit pas être exclusivement constitué de gras et sa couleur doit être rose claire.

Dégustation du Lonzu traditionnel

Le Lonzu peut être dégusté à l’apéritif en petits morceaux accompagné d’une bonne bière corse par exemple comme une Pietra ou une Colomba. Le Lonzu peut être consommé également cuit à la poêle et intégré à de nombreuses recettes, pourquoi pas en omelette au Lonzu à l’instar des lardons ou du bacon.

A l’apéritif on préférera des tranches fines contrairement à la dégustation en entrée ou on préférera des tranches plus épaisses pour mieux apprécier la consistance et le goût de cette charcuterie de porc.

3 Responses to Charcuterie corse n°1 : Le Lonzu
  1. casanova 2 février 2017 à 21 h 09 min #

    je vais avoir 79 ans bientôt s’il plait a Dieu et c’est la premiers fois que je vois une drole de maniere de faire la coppa ou le lonzu..ayant vécu jusqu’à l’age de dix ans a la campagne, ma grand mère faisait sa charcuterie elle même( la guerre (39/45) .tout ce que je viens de lire c’est loin de la réalité et après avoir préparé cette charcuterie que vous préconisez…..!!!!vous devez en boire des litre d’eau.
    je ne vois pas beaucoup d’amateur recommencer une nouvelle expérience car la première aura été catastrophique

    • Alex 23 novembre 2017 à 19 h 14 min #

      Mr Casanova, pourriez-vous donner votre recette à vous svp ?

Trackbacks/Pingbacks
  1. Recette de Coppa maison. | Blogverviers - 4 juillet 2013

    […] Sources: Wikipédia, Les couleurs d’Isa, Recettes-corse.fr. […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

dictum massa elit. efficitur. elit. dapibus ut suscipit